HISTORIQUE :

La société de chasse de CASSANIOUZE est sans nul doute une des plus anciennes du département. Elle a, en effet, été créée en 1941 par Joseph LAVEISSIERE son premier président. Elle prendra le nom de syndicat des chasseurs et propriétaires de la commune de CASSANIOUZE et sera approuvé par le préfet du département du CANTAL le 21 Aout 1941. Cette création a été réalisée de concert avec Mr DE BONNAFOS ce qui explique pourquoi une réserve mitoyenne sur les communes de CALVINET et CASSANIOUZE fut mise en place. Cette réserve d’une bonne qualité cynégétique existe toujours. Ce syndicat a été transformé en ASSOCIATION COMMUNALE DE CHASSE AGREEE lors de l’adoption de la loi « Verdeille » en juillet 1964.

Depuis et sans interruption, les différents responsables de cette association, notamment Raymond AYMAR qui assurera la présidence pendant plus de 25 ans, ont œuvré pour maintenir et développer une population de gibier suffisante pour permettre à ses membres de trouver sur le terrain, lièvres, lapins, faisans, perdreaux, chevreuils et sangliers.

EFFECTIFS ET ORGANISATION :

Pour l’année 2015 l’effectif actuel est de 54 sociétaires.

Le bureau est composé de :

Président : Jean- Pierre BOULANGER

Vice- Président : Laurent LACASSAGNE

Secrétaire : Jean-Louis PUCHALA

Trésorier : Hervé LACOSTE

Font également partie du conseil d’administration: Didier PLANTECOSTE, Robert CROS, Gérard BIOULAC ET Jean-Louis LACOSTE.

ACTIVITES :

Si la chasse au petit gibier mobilise encore quelques Nemrods  la chasse au gros constitue la principale activité des membres de l’ACCA. Le Plan de chasse au chevreuil est cette année de 44 et la société a réalisé en moyenne 40 sangliers sur les trois années.

BUDGET :

L’exercice 2014/2015 a enregistré un total de recettes de 14.400€ pour un total de dépenses de 12.200€ et la situation de trésorerie de l’ACCA est considérée comme bonne.

L’Association est prioritaire de son local associatif construit en 2008 grâce au terrain que lui a cédé pour 5€ symboliques la famille CROUTE.

Relations avec les propriétaires fonciers :

Soucieux de maintenir des relations cordiales avec les propriétaires et exploitants agricoles qui mettent leurs terres à disposition, les chasseurs ont la volonté de maintenir un équilibre agro-sylvo-cynégétique compatible avec les intérêts de chacun.

La Société de chasse est une association dynamique qui fait peu parler d’elle, mais où il règne un esprit de camaraderie que bien des associations lui envient.